Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Accueil du site - Chirurgie buccale - Urgences - Cellulite aiguë circonscrite suppurée

Instrumentation

Instruments en distribution en secteur G :

JPG - 386.4 ko
Plateau technique en vue d’un drainage d’une cellulite aiguë suppurée
  • Test au froid
  • Bistouri à usage unique
  • Syndesmotome faucille

Protocole

1- Examen clinique :
- Signes fonctionnels :

  • Douleur normalement supportée.
  • Parfois trismus par contraction réflexe du masséter (si dent causale est postérieure).

- Signes généraux : souvent absents mais en cas de fièvre ou d’altération de l’état général -> Hospitalisation.

- Signes physiques :

  • Inspection : tuméfaction arrondie, mal limitée, qui comble les sillons et méplats, recouverte d’une peau ou d’une muqueuse érythémateuse (rubor)
  • Palpation : tissu ferme uniformément adhérent à l’os, à la peau et/ou à la muqueuse, légèrement douloureuse, présentant une augmentation de la température locale et une fluctuation (ou signe du godet).
  • Ponction : présence de pus.

- Localiser la dent causale à l’aide de la panoramique(en cas de fistule utiliser un repair radio opaque comme un cône de GUTTA et réaliser une radiographie rétro-alvéolaire) et les tests de vitalité

2- Conduite à tenir vis à vis de la cellulite

- Le drainage s’impose dès la première consultation : muqueux (seul réalisé en ambulatoire), cutané ou mixte (en milieu hospitalier).

- Le drainage chirurgicale par voie muqueuse  :

  • Anesthésie locale de contact au froid ou avec un gel anesthésique
  • En vestibulaire :
    • Incision horizontale au sommet de tuméfaction vers table externe jusqu’au contact osseux sur 2 cm.
    • Décollement large du périoste (avec décolleur ou syndesmotome faucille).
    • Aspiration du pus.
  • En palatin (abcès sous périosté) :
    JPG - 28.9 ko
    Exemple de l’axe d’incision en palatin
    • Incision en quartier d’orange au sommet de la tuméfaction avec lame 15 jusqu’au contact de la table, sur 1 à 2 cm,
    • Incision parallèle a l’arcade pour éviter l’artère palatine.
    • Décollement large du périoste (avec pince de Halstead).
    • Aspiration du pus.

- Antibiothérapie systématique a bonne dose.

3- Conduite à tenir vis à vis de la dent causale
- Traitement conservateur
- Traitement radical : extraction


Prescription et conseils post-opératoire

- Antibiothérapie de 2ème intention.

- Antalgiques de palier II voir III (sauf Aspirine et dérivés).

- Rendez vous de surveillance à j+1 pour contrôler l’évolution et pour réaliser la réouverture des berges si besoin .

- Arrêt de travail ou certificat de présence éventuel.

- Des explications claires sur les suites possibles. Prévenir qu’en cas d’apparition de signes généraux le patient doit immédiatement nous contacter.


Administration

Dossier

  • Description de l’acte.
  • Validation du responsable de la vacation.

Cotation

  • Cotation : C sauf si on a réaliser l’extraction de la dent (cf. Extraction simple)
  • Code service : 9023 Chirurgie buccale
  • Validation du responsable de la vacation.

Q-planner

  • Convenir avec le patient de la date et l’heure de la séance de soin suivante.
  • Rentrer la séance de soin suivante dans Q-planner.

Actes associés

Endodontie

Extractions


Informations

  • Diffusion par le pôle odontologie.
  • Processus : Réalisation du programme de prise en charge du patient.
  • Domaine d’application.
    • Pôle odontologie.
    • Étudiants de la faculté de chirurgie dentaire de Nantes.
  • Rédacteur : Grégory Devilliers.
  • Vérificateur : Dr. L.P. Clergeau.
  • Approbateur : Pr. O. Laboux.
  • Date d’application : 22/11/2009.
  • Version : 1.0
  • Bibliographie :
    • Cours de la faculté de chirurgie dentaire de Nantes.
      • CHIRURGIE BUCCALE PATHOLOGIE ET THÉRAPEUTIQUE ANESTHESIOLOGIE ET REANIMATION : 57ème Section - 2ème Sous-Section.

Répondre à cet article

Forum

Galerie image